Acupuncture et Infertilité – FIV – PMA

acupuncture infertilité

Acupuncture et Infertilité – FIV – PMA




L’acupuncture est approuvée depuis 1996 par l’OMS dans le traitement des troubles reproductifs

« On parle d’hypofertilité lorsqu’il n’y a pas de grossesse après 18 mois de rapports réguliers »

Augmenter ses chances de grossesse avec l’acupuncture

L’acupuncture par son approche énergétique naturelle permet une régulation de l’équilibre hormonal, améliore la circulation de l’énergie et du sang en intervenant sur les blocages fonctionnels liés au stress et à la fatigue constitutionnelle.

Elle agit également sur la qualité de la glaire cervicale ainsi que sur la muqueuse utérine.
L’acupuncture amène le corps vers un état optimal de détente et d’équilibre, ce qui contribue à créer les conditions idéales pour une grossesse.

Quand consulter ? Les 3 moments clés pour faire une séance :

  • En 1ère partie du cycle. La séance va stimuler les follicules ovariens pour induire l’ovulation.
  • En période pré-ovulatoire pour améliorer et potentialiser la nidation.
  • À la fin du cycle pour préparer le cycle suivant en agissant sur la qualité des futurs follicules.

Idéalement et quand c’est possible, il est souhaitable de faire des séances d’acupuncture régulièrement sur au moins 3 cycles.

Lors de la première consultation pour un problème d’hypofertilité votre façon de vous alimenter sera également passée en revue afin de corriger certaines « erreurs » que je constate presque à chaque fois, même chez celles qui se donnent beaucoup de mal pour manger sainement.

On ne le dira jamais assez. Une alimentation « juste » est la clé du bon fonctionnement de notre corps.

L’acupuncture dans le cadre de la PMA

Étant de plus en plus sollicitée pour intervenir dans ce contexte, j’ai suivi le cursus de spécialisation du docteur Michel Frey, dispensé à l’hôpital Cochin à Paris.

Protocole des séances en accompagnement de la PMA

Si la médecine conventionnelle intervient en stimulant la phase folliculaire pour parvenir à recueillir des follicules matures, l’acupuncture quant à elle va « préparer le terrain » en agissant en particulier sur la préparation de la nidation.

Il est donc particulièrement intéressant de faire une séance d’acupuncture soit avant le transfert d’embryon dans un protocole de FIV, soit juste après. Même indication en cas d’insémination.

Il est à noter également que les traitements hormonaux dans le cadre de la PMA peuvent être perturbants et stressants et l’acupuncture permettra de maintenir un état de bien-être émotionnel et physique

Des chiffres sont donnés par les statistiques américaines :